La Guyane a désormais 4 terrains de football synthétiques

Terrain synthétique Apatou
© Anne -Marie Prufer | 1er match officiel de l'AS Aguado sur la pelouse synthétique du terrain d'Apatou

Avec le terrain d'Apatou inauguré le septembre, la Guyane compte désormais 4 surfaces synthétiques pour les footballeurs. Deux à Cayenne dont  celui de la cité Coutée d'Or offert par Florent Malouda et un autre à Rémire-Montjoly. 

Lindy Nedin Publié le , mis à jour le

Mais qu'est-ce qu'un terrain synthétique de football?
La question parait simple cependant des points méritent d'être éclaircis. La Guyane comptait déjà 3 terrains artificiels. Le dernier à avoir vu le jour récemment est celui d'Apatou. Il a été inauguré le 12 septembre 2015.

En quoi consiste ce procédé ? Faut –il le privilégier au terrain naturel ?

Qui dit synthétique dit forcement fabriqué. Les brins d’imitation herbes vertes qui sont souvent en polypropylène, permettent d’avoir un terrain plus régulier, qui résiste aux changements de température et dont l’entretien est réduit.
Le faux gazon permet à la balle de ne pas perdre ses rebonds. Il stabilise la surface et limite les risques de blessures pour les joueurs qui s’y aventurent.
Alors pourquoi arroser de l’herbe qui ne pousse pas? Il est nécessaire d’arroser un terrain artificiel, car même- si il est apparenté à du plastique. L'arrosage permet de refroidir celui- ci lors de fortes chaleurs. De plus comme toutes matières synthétiques, un nettoyage à l’eau permet de retirer microbes et bactéries.
Un petit désavantage, il n’est pas très bio ce gazon artificiel. Comparé au gazon naturel constitué de terre et d’herbes, ses composants sont dit polluants. Latex, caoutchouc ou polyester….
A notez tout de même que depuis quelques années, les vieux pneus sont recyclés afin de permettre la fabrication de la pelouse synthétique.

L'actu en vidéo

Vive tension à l'ilet Malouin pour empêcher l'installation de squatters

Vive tension à l'ilet Malouin à Cayenne pour empêcher l'installation de squatters