Renforcement de la sécurité à l'hôpital de Cayenne

Conférence presse direction Hôpital de Cayenne
© Jessy Xavier | Le directeur de l'hôpital André Rosemon de Cayenne au centre

Après la violente agression du 20 septembre aux urgences de Cayenne, Dominique Delpech le directeur de l'hôpital, annonce un renfort de la sécurité, des agents supplémentaires ainsi que le filtrage de l’accès au service des urgences.

Jessy Xavier Publié le , mis à jour le

La direction de l'hôpital Andrée Rosemon prévoit de renforcer la sécurité nocturne de l’établissement à l’aide de ses propres moyens de sécurité, des vigiles donc. Ces derniers interviennent dans un cadre précis puisqu’ils n’ont pas le droit au port d’arme. Leur rôle se limite essentiellement à leur capacité de prévention et d’alerte, même s’ils ont droit à la légitime défense comme tout à chacun. L’hôpital dispose actuellement de 2 vigiles et 5 personnels pour la sécurité incendie. Les accès des urgences seront restreints aux patients ainsi qu’aux accompagnants uniquement dans les cas où cela s’avère nécessaire. 
Le directeur qui, par ailleurs, a déclaré réfléchir à un plan complet de sécurisation de l’établissement. Le périmètre de sécurité sera complètement revu, la direction du centre hospitalier demande quelques jours de délais avant que ce plan ne soit présenté.