Opération "déposez les armes" au Guyana

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Trois mois après son installation à la tête du Guyana, l’administration du président David Granger veut ramener l’ordre dans le pays et baisser le taux élevé de criminalité. Première grande action : une opération qui consiste à se débarrasser des armes à feu à partir du 1er Septembre. Tout a chacun peut donc ramener ses armes sans risque de poursuite. L’opération va se poursuivre jusqu’au 1er octobre indique le ministère de la sécurité publique. Passé ce délai, les contrevenants risquent des peines de prison pour détention d’armes sans autorisation. Le gouvernement reconnaît cependant que cette tâche sera difficile. il a sollicité le concours des églises pour l’aider à faire passer le message.

L'actu en vidéo

Une étudiante exemplaire Sabrina Mancel nouvelle diplomée de l'ESPE et du CAPES lettres modernes

Une étudiante exemplaire Sabrina Mancel est nouvellement diplômée de l'ESPE et du CAPES lettres modernes. Elle a opéré une reconversion à 40 et peut être fière de sa réussite