Mickaël Laurent franchit seul la ligne d'arrivée de la 4ème étape

Laurent Mickaël à Saint-Laurent
© Frédéric Larzabal | Laurent Mickaël vainqueur à Saint-Laurent du Maroni

Une très belle victoire de Mickaël Laurent de la sélection de la Martinique à Saint-Laurent du Maroni. Il franchit seul, la ligne d'arrivée, devant l'allemand Martin Bauer et le belge Léander Bertels. Boris Carène est toujours en jaune.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

La course de cette 4ème étape qui emmenait les coureurs de Sinnamary à Saint-Laurent aura été haletante. 151,5km parcouru à la vitesse moyenne de 44, 423km par le plus rapide des coureurs du jour, Mickaël Laurent de la Martinique. Il avait affiché ses intentions en début de course et a gagné son pari : celui d'offrir une belle victoire à la Martinique. Il l'a fait avec l'art et la manière. Une belle stratégie d'équipe qui paye. Hervé Arcade aura mené une échappée de 120km accompagné d'Emile Demazy, Xavier Brun et Alexis Romeder les bressans, le jeune Florian Kretschy l'allemand et le belge Rien Coertjens. Au 10ème km avant l'arrivée, la jonction avec le peloton est faite.
Mickaël Laurent jaillit à 3km de l'arrivée, à ses trousses Martin Bauer l'allemand et le belge Lander Bertels. Il maintient son effort, distance ses poursuivants et l'emporte magistralement.
Il ne remonte pas au classement général mais Hervé Arcade préserve son maillot rouge des points chauds . Il a remporté les trois de la journée quant à 
Emile Demazy, il descend à la 9ème place. Mickaël Laurent démontre aujourd'hui, au peloton, ses qualités de guerrier qui n'abdique jamais.

Toujours 4 guadeloupéens dans le top 10 du classement

L'équipe Guadeloupe à Sinnamary
© Hervé Delannon | Les Gwada boys à Sinnamary
Boris Carène conserve, bien sûr, son maillot jaune. Le classement est pratiquement inchangé. Mais l'équipe guadeloupéenne a du beaucoup s'employer aujourd'hui pour se maintenir. La prochaine étape, plus longue sur un profil plus difficile vent de face, va éprouver les organismes. 
Une chute au départ a fait craindre le pire. Patrice Ringuet  de l'USLM a du changer de vélo, d'autres comme le jeune Terry Tsang Ye Moï ont été blessés. Le bressois Alban Camparat, victime d'un malaise sur le vélo est rentré 30 minutes après l'arrivée. Il a perdu sa place de 5ème au général au profit de Kévin Barolin de la Guadeloupe.
Seul guyanais dans le top ten, Vincent Lebesle du VCK qui grimpe de 3 places et figure désormais à la 6ème place.


 

Les dix premiers du classement général

1- Boris Carène - Guadeloupe
2- Luis Sablon - Guadeloupe
3- Rutger Roelandts - Belgique
4- Xavier Brun - Bourg en Bresse
5- Kevin Barolin - Guadeloupe
6- Vincent Lebesle - Vélo Club Guyanais
7- Yves Mercier - Suisse
8- Stéphane Larochelle
9- Yves Demazy - Martinique
10 - Leander Bertels - Belgique