La Chambre d'agriculture de Guyane va-t-elle mettre la clé sous la porte ?

Albert Siong, président de la chambre d’agriculture
© Guyane1ère | Albert Siong, président de la chambre d’agriculture lors de la réunion du 07 juillet à Matoury pour parler des dettes de la chambre.

La menace est réelle selon le président de la Chambre d’agriculture Albert Siong, il doit trouver 2 millions d'euros avant 4 mois, au risque de voir l’institution être mise sous tutelle ou pire, disparaître.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

Malgré un compte financier excédentaire de plus de 130 000 euros cette année, la chambre d’agriculture de la Guyane est en difficulté, rattrapée par ses dettes antérieures. C’est un peu plus de 2 millions d’euros dont a besoin l’institution pour honorer ses créances et reconstituer un fond de roulement. En novembre 2014, une demande de prêt a été formulée auprès de l'agence française de développement, l'AFD, mais elle reste pour l'instant sans réponse. Les agriculteurs ont exprimé leurs craintes dans une conférence de presse hier matin (07 juillet) dans leurs locaux de Matoury.
Albert Siong, président de la chambre d’agriculture se déclare très préoccupé : « je pense que l'Etat ne nous prend pas au sérieux. Je suis très inquiet parce que sans ce prêt il y aura de graves conséquences pour la chambre d’agriculture et pour son fonctionnement ».
 
Le reportage de José Charles Nicolas et Franck Fernandes

C

L'actu en vidéo

Cayenne beach village : une formule toujours prisée du public

Comme chaque année en cette période de vacances, la ville de Cayenne célèbre la Beach Attitude…qu’il s’agisse d’activités physiques ou plus cérébrales le rendez-vous était donné, ce dimanche, plage de Montabo, pour la 11ème édition du Cayenne Beach Village, un rendez-vous les pieds dans le sable.