Pompiers, Les communes règles leurs dettes

Pompiers
© Guyane1ère

Les appels répétés du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) sont peu à peu entendus, même s'il reste des municipalités encore récalcitrantes, une grande partie d'entre elles se sont acquittées de leurs dettes. Comme Kourou qui est désormais à jour de ses cotisations au SDIS.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

La ville de Kourou règle sa dette au SDIS, et n'est pas peu fière. Elle le fait savoir par voie de communiqué de presse. Sa nouvelle gestion budgétaire permet à la ville spatiale de régler en totalité la somme de 2 080 000 €. Et c’est la tendance qui se dessine, elles ne sont plus que sept communes qui rechignent à s’acquitter de leur dette au service départemental d'incendie et de secours.
Colonel Félix Anthénor-Habazac, directeur du service départemental d'incendie et de secours : « à ce jour nous avons 7 communes qui ne doivent encore 1 700 000 euros ».
 
Le reportage de Clotilde Seraphins et Martial Gritte



Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête