Moins de cocaïne saisie en 2014, mais beaucoup plus de personnes arrêtées

Cocaïne dans piston
© Service des douanes

Moins de cocaïne saisie, mais beaucoup plus de personnes arrêtées. C’est le bilan des douanes en Guyane en 2014 en ce qui concerne la poudre blanche mais 2014 restera une année record pour le nombre de mules interpellées à l’aéroport Félix Eboué

Laurent Marot Publié le , mis à jour le

137 kilos de cocaïne saisis l’an dernier en Guyane, 32 kilos de moins qu’en 2013. Mais attention, il ne faut pas se fier à cette baisse car 2013 est la meilleure année pour les saisies de poudre blanche depuis 2010 inclus.

Explosion du nombre de mules arrêtées

Sur ces 137 kilos, près d’une centaine ont été saisis à l’aéroport Félix Eboué, qui a vu l’an dernier une explosion du nombre de mules arrêtées. C’est ainsi que les douaniers désignent les personnes qui transportent de la cocaïne le plus souvent ingérée dans leur estomac ou bien insérées dans le rectum ou le vagin sous forme d’ovules en plastique. En 2014, 163 mules ont été interpellées avant d’embarquer vers Paris. Deux tiers sont des français, la plupart originaires de Guyane.

Déjà 65 mules arrêtées pour le 1er trimestre 2015

Et ce triste record risque d’être battu cette année, car les douaniers ont déjà arrêtés 65 mules depuis le 1er janvier. Si ce rythme se maintenait, Felix Eboué se rapprocherait du nombre de passeurs interpellées chaque année à l’aéroport de Lima, au Pérou, haut lieu du trafic international de cocaïne.
A noter également une augmentation de 48 % des saisies d’herbe de cannabis l’an dernier cela fait 55 kilos de cannabis saisis.
L’actualité immédiate confirme cette tendance. Entre mercredi soir et hier soir, quatre nouvelles mules ont été interpellées à l’aéroport Félix Eboué, 3 d'entre elles avaient ingérés de la cocaïne et enfin hier soir, un homme qui avait 1,7kg de cocaïne cachés dans sa valise.
Il a été repéré par un agent des douanes dans le hall de Félix Eboué, avant d’aller acheter son bille d’avion pour Paris.