Retour de la gastro-entérite en Guyane

Retour de la gastro-entérite
© Guyane1ère

Au chapitre santé, il est à noter une recrudescence ces dernières semaines de la gastro-entérite. Médecins et pharmaciens voient défiler les patients. Les enfants et les personnes âgées restent les plus vulnérables.

Frédéric Larzabal Publié le , mis à jour le

La pharmacie est l’un des premiers points de chutes pour les victimes de la gastro-entérite. Mais cela peut ne pas suffire, même si les pharmaciens sont  de bon conseil. 
Jehanne Dersion, pharmacien adjoint : « on a beaucoup de gens qui viennent nous voir, vu que les salles d’attentes des docteurs sont très chargées. Après nous, en fonction du cas, on les dirige vers le médecin ou pas ».
Enfants, personnes âgées et immunodéprimés sont des patients pour qui la gastro-entérite peut être très dangereuse, une population à risque pour laquelle le passage chez le médecin peut s’avérer vital.
Docteur Léopold Tegna, Spécialiste de médecine générale : « les enfants se déshydratent très vite, ils ont tendance à ne pas boire. Il faut leur proposer constamment de l’eau ».
Il faut éviter l'auto médication chez les personnes à risques et surtout ne pas négliger la gastro-entérite, une maladie inflammatoire de l’intestin.

Le reportage de Clotilde Séraphins et Claude Djani


 

L'actu en vidéo

La filière avicole, ne veut pas se faire plumer

Interviews : 1. Pascal Fricker, directeur de la coopérative avicole et cunicole de Guyane 2. Ernest Prévot, président des MPI de Guyane