Chikungunya : continuer la lutte

Chikungunya c'est mon affaire
© Guyane 1ère

La lutte contre le moustique vecteur de la dengue et du chikungunya est l’affaire de tous !Le slogan résonne avec d’autant plus de force depuis que le virus du chikungunya a fait sa 1ère victime en Guyane la semaine dernière.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Et la liste pourrait bien s’allonger !   A moins d’une prise de conscience collective sur les moyens de combattre le moustique vecteur. Une femme de 43 ans, mère de plusieurs enfant est décédée la semaine dernière du virus du chikungunya. Elle résidait à Matoury au quartier Cogneau-Lamirande qui est en partie une zone d'habitat insalubre.
Les services de démoustication du Conseil Général  sont rapidement intervenus afin de cibler en priorité les moustiques adultes susceptibles d'être infectés.
Pourtant dans ce quartier de Matoury, les opérations coup de poing de démoustication se sont succédés depuis des mois.
Plus que jamais la vigilence de tous les acteurs sanitaires y compris et surtout la population est de mise.
Le tout dernier point sur l’épidémie fait état de 12 308 cas de chikungunya. Un chiffre toujours en évolution mais qui se stabilise en particulier sur l’Ouest et sur l’île de Cayenne 
A noter tout de même que Maripasoula vient de passer en phase épidémique.

Le reportage d'Alexandre Rozga et Kessi Weishaupt  



L'actu en vidéo

Tour cycliste : l'étape 7, 112 km de Saint - Laurent à Iracoubo

Quelques secondes d'avance au général permettent à Patrice Ringuet de rester en jaune. La prochaine étape de 112 km est décisive .