SIGUY, une bouffée d’oxygène de 10 millions d’euros

SIGUY
© @Guyane1ère

C’était l’une des principales annonces faites par le préfet dans ces vœux au BTP, une aide immédiate de 10 millions d’euros à la SIGUY la société immobilière de la Guyane. Une mesure dans l’urgence pour éviter au principal bailleur social de sombrer financièrement.

Frédéric Larzabal
Publié le

Le principal bailleur social de Guyane la SIGUY n’est pas tiré d’affaire mais c’est un début. Son actionnaire principal l’Etat par la voix du Préfet vient de lui accorder une aide immédiate et exceptionnelle de 10 millions d’euros. De quoi permettre au constructeur de poursuivre son activité et de régler encore quelques mois ses fournisseurs sur les chantiers en cours. Une avance de "trésorerie" avant l’adoption d’un plan de redressement en préparation. Car le compte n’y pas, sur les 75 millions d’euros dont la SIGUY a besoin pour boucler le financement des programmes, environ 24 millions d’euros sont imputables à une gestion défaillante. Devant les acteurs du BTP le Préfet a d’ailleurs souligné sans langue de bois la faute collective des administrateurs. Mais pour réussir son redressement la Siguy doit aussi pouvoir compter avec l’ensemble des collectivités actionnaires. Certaines communes devront régler leurs dettes, la ville de Cayenne doit  plus de 2 millions d’euros à l’opérateur social.

Le reportage d'Alexandre Rozga et Abel Parnasse