Santé, les chiffres du chikungunya

Chikungunya
© @Guyane1ère

L'épidémie de chikungunya en Guyane continue de progresser. Selon les autorités sanitaires le nombre de cas était de 9500 au mois de décembre. Toute la Guyane serait touchée.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

C'est dans la cellule de veille sanitaire que sont effectuées les comptages réguliers des malades du chikungunya. Mais depuis que l'Ouest Guyanais, le pays des savanes et le centre littoral sont en situation d’épidémie, le comptage n'est plus qu'une extrapolation à partir de chiffres fournis par 27 sentinelles réparties sur tout le territoire. Ces médecins "sentinelles" transmettent des données, mais il ne s'agit pas d'un comptage très précis. On estime en effet que pour un cas confirmé une ou deux personnes supplémentaires sont atteintes. Le nombre de guyanais victimes du chikungunya depuis un an se situerait donc, entre 20 000 et 30 000 personnes même si l’ARS ne peut légitimement communiquer que sur des chiffres officiels et confirmés qui était de 9500 cas en décembre dernier.
Christian Meurin, directeur de l'agence régionale de santé (ARS) : « l’évolution de l'épidémie reste préoccupante puisque globalement nous sommes entre 300 et 500 cas nouveaux chaque semaine. On a eu une petite accalmie au cours du mois de novembre, mais la dernière évolution c'est toujours 500 cas nouveaux par semaine ».
 
Le reportage de Thierry Stampfler et Franck fernandes



Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête