#TDG 2014 : Joann Ruffine contraint à l'abandon

Joann Ruffine
© TG

Le leader du Club Région Guadeloupe Joann Ruffine après sa lourde chute hier à 3km 200 de l'arrivée à Sinnamary ne sera pas sur la ligne de départ ce matin pour disputer la 4ème étape. L'équipe diminuée pourrait abandonner la compétition.  

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Peu après l'arrivée du vainqueur de l'étape, le belge Valentijn Lauwers, on apprenait la survenue d'une chute collective qui impliquait le maillot jaune Joann Ruffine à quelques kilomètres de l'arrivée.
L'incident étant survenu au delà de la zone de 3km qui permet d'accorder aux cyclistes victimes d'une chute, le même temps d'arrivée que le premier, le directeur de la course a appliqué à la lettre le règlement. Ruffine redescend donc à la 27ème place et accuse un retard de 4'9" au classement. Le premier est désormais le martiniquais Mickaël Laurent. 

Le leader Ruffine ne reprendra pas la course

Evacué à l'hôpital de Kourou tout de suite après avoir franchi avec beaucoup de difficultés la ligne d'arrivée, on apprenait en fin d'après midi que Joann Ruffine souffrait d'une fêlure au coxis, d'une blessure à la main et de nombreuses contusions. Les médecins lui déconseillaient la reprise de la compétition.
Le directeur sportif guadeloupéen a annoncé hier soir l'abandon de son coureur. 
C'est un coup dur pour l'équipe guadeloupéenne qui perd son leader.
Ce fait de course change  toute la physionomie du tour. Le combat semblait bien engagé entre la Guadeloupe et la Martinique. Les deux leaders Ruffine et Laurent déjà vainqueurs du tour en 2011 pour le premier en 2004 pour le second étaient aux coudes à coudes.
Cependant tout n'est peut-être pas perdu pour le club Région Guadeloupe. Un des coureurs, Jules Lanclume, figure à la 3ème place à 53 secondes du maillot jaune. Mais lui-même et ses coéquipiers auront-ils suffisamment de ressources physiques et morales pour se remettre en selle? 

D'autres cyclistes ont été victimes de chutes durant cette 3ème étape. Notamment le coureur  Raël Da Silva Junior du Rémire-Montjoly Bike qui avait déjà chuté la veille, s'est retrouvé une nouvelle fois sur le bitume. Très choqué car tombé sur la tête, il n'a pas pu remonter sur son vélo et a été évacué. Son coéquipier Christophe Cazala a aussi joué de malchance et a fait partie des coureurs victimes de la chute collective peu avant l'arrivée. 

Retrouvez le Magazine du Tour d'hier soir :http://guyane.la1ere.fr/emissions/le-journal-du-tour-de-guyane-2014