Matoury : Jean-Pierre Roumillac crie à la manipulation des comptes

Jean-Pierre Roumillac
© Guyane 1ère

Le maire de Matoury, Gabriel Serville dénonçait mardi matin un déficit budgétaire de 39 millions d'euros hérité de l'ancienne municipalité dirigée par Jean-Pierre Roumillac. Celui-ci se défend et parle de manipulation des résultats du compte administratif. Le déficit serait de 1,2 million d'euros.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

La polémique continue à Matoury. Le nouveau maire a fait un audit des comptes de sa municipalité et découvert un trou énorme dans les finances de 39 millions d'euros qui hypothèque sur les deux ans à venir l'avenir de la mairie. Cependant, il assure de pouvoir revenir à une certaine stabilité assez rapidement grâce à la mise en oeuvre de solutions financières, procédurières et organisationnelles. 

Une manipulation du résultat de l'exercice 2013 selon Roumillac

L'ancien édile Jean-Pierre Roumillac n'a pas tardé à réagir. Au cours d'une conférence de presse, il a contre attaqué et accuse l'actuelle municipalité de manipulation du compte administratif dont le résultat 1,2 million d'euros de déficit a été corroboré par le receveur municipal. Les chiffres annoncés par le maire actuel prennent en compte des engagements financiers sur des projets à venir qui ne doivent pas figurer dans le compte administratif.

En tout état de cause la disparité des montants annoncés par la deux parties permet difficile de se faire une idée exacte du déficit de la commune de Matoury.

Le reportage de Eric Boutin