Conseil Régional : l'ancien DGS adjoint dans le viseur de la justice

La cité administrative régionale de Guyane
© CR Com

La collectivité régionale a été perquisitionnée mercredi après midi. Les enquêteurs ont été alertés il y a quelques mois déjà à la suite d’une plainte anonyme. Ce document vise directement l’ancien directeur général adjoint des services du conseil régional.

Claire Giroud Publié le , mis à jour le

La collectivité régionale se trouve en ce moment dans le viseur de la justice.Tout commence en 2013 avec un dépôt de plainte anonyme qui désigne directement l’ancien directeur général adjoint des services aux affaires entre 2010 et 2013. A l’époque cet homme détient la responsabilité des finances régionales, il a assuré également l’intérim du Directeur Général des Services pendant une courte durée. Depuis un an,  il est en poste au conseil général de Mayotte.

Une plainte anonyme accompagnée d'un dossier

La plainte est certes anonyme mais elle est accompagnée d’un dossier. Un dossier qui contient des pièces suffisamment troublantes pour amener la police nationale à ouvrir aujourd’hui une enquête préliminaire et à perquisitionner la collectivité régionale.
Selon une source proche de l’enquête,  cet ancien directeur se serait arrogé des primes de manière indue. Il serait également responsable d’un marché douteux  qu’il aurait passé avec une entreprise sans respecter les délais légaux.
Ce marché concerne le service des ressources humaines de la région Guyane qui devait se doter à l’époque d’un logiciel pour l’élaboration de fiches de poste pour un montant estimé à près de 60 000 euros.
A ce stade de l’enquête aucun fait n’a été caractérisé et la personne visée par la plainte bénéficie pleinement de la présomption d’innocence.