Prix Carbet des lycéens 2014

Elèves prix carbet des lycéens
© CR

Il y a quelques mois était décerné le Prix Carbet des lycéens 2014. Un prix décerné à Yanick Lahens pour « Guillaume et Nathalie », livre paru aux éditions Sabine Wespieser. Une initiative à saluer car à l’heure du multi média et des réseaux sociaux, les jeunes perdent le goût de la lecture.

Marie-Claude Thébia Publié le , mis à jour le

Un salon qui porte ses plumes

Le Prix Carbet des lycéens dont c’était la quatorzième édition cette année, permet aux jeunes participants de mieux appréhender la littérature de nos régions et de la Caraïbe. Ils doivent lire les livres sélectionnés, en comprendre le sens et confronter leurs points de vue. Ces lycéens viennent de Martinique, Guadeloupe et Guyane, trois départements d’outre mer si proches et pourtant si loin.
Six  livres leurs étaient proposés et pas des moindres : Les rétifs de Gerty Dambury , L’Empreinte à Crusoé de Patrick Chamoiseau, La vie sans fard de Maryse Condé , les Fourmis rouges d’Edith Serrote et Pierra  de Myrto Ribal Rilos .
Des auteurs qui la plupart étaient présents au dernier salon du livre organisé en Guyane  par l’association PROMO LIVRES et déjà évoqués dans Virgule Les lycéens ont pu rencontrer la plupart des auteurs et débattre avec eux.
 

Amour et tremblement

Mais finalement, ils ont choisi « Guillaume et Nathalie » de Yannick Lahens  une histoire d’amour  impossible, rendu possible grâce aux circonstances . A croire que le tremblement de terre  de Janvier 2010 avait eu lieu juste pour que leur amour puisse éclore.
Nathalie est architecte, Guillaume est sociologue.  Ils se rencontrent quelques jours avant le séisme qui a ravagé Haïti le 12 Janvier 2010 à 16H53. Ils ont un projet professionnel en commun.
Entre eux, l’attirance est immédiate mais, en fait ce n’est qu’une attirance. Ils ont chacun un passé, une vie et ne veulent surtout pas se lancer dans un inconnu  tentateur.
Le tremblement de terre, avec son cortège de misère, d’émotions, de déraisons viendra tout bouleverser. Seule la vérité peut naitre dans de telles circonstances.
Un roman, puissant, émouvant, sensuel. Lorsque l’amour n’en est encore qu’au commencement.
Yannick Lahens est originaire d’Haïti, où elle vit. Elle est lauréate de nombreux prix littéraires tel le Prix RFO 2009 du livre pour la « Couleur de l’aube ».
 
Le Prix Carbet des lycéens 2014 , « Guillaume et Nathalie » de Yanick Lahens paru aux Editions Sabine Wespieser
 

L'actu en vidéo

Une veillée à Mana en hommage aux victimes d'un tragique accident de la route

La place Yves Patient de Mana se prépare à accueillir ce jeudi une veillée en hommage aux victimes du tragique accident de la route qui a coûté la vie à deux personnes dimanche dernier.