Un Observatoire Régional du Carnaval Guyanais pour mieux le préserver

Monique Blérald
© guyane 1ère

Monique Blérald est à l'initiative avec une dizaine de personnes de la création d'une association pour la gestion d'un Observatoire Régional du Carnaval Guyanais. il devra faire reconnaître les spécificités du carnaval en vue d'une inscription au Patrimoine immatériel de l'UNESCO.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Maître de conférences en langues et cultures régionales à l'Institut de l'Enseignement Supérieur de la Guyane, Monique Blérald est passionnée par le carnaval guyanais. Elle est l'auteure d'un ouvrage "Carnaval guyanais-Traversée littéraire" paru en 2012. Elle s'interroge sur l'évolution de ce moment fort de la société guyanaise qui connaît une véritable révolution dans son approche depuis quelques années. Elle a donc décidé de réunir au sein d'une association des personnes connues pour leur implication  ou travaux sur le carnaval. Parmi ces personnalités, Aline Belfort, auteure d'ouvrages sur le carnaval, Isabelle Hidaire, anthropologue et maître de conférence, Philippe Alcide dit Clauzel ancien président de la fédération des carnavals de Guyane, fondateur de "Touloulous Magazine" et d'autres bénévoles. 
Ces personnes vont mener une réflexion sur les fondements historiques du carnaval guyanais, véritable enjeu de société et impulser des actions de préservation de ce patrimoine. Un projet ambitieux qui doit aboutir au classement du carnaval de Guyane au patrimoine mondial de l'UNESCO.
























Le reportage de Thierry Merlin et Kessy Weishaupt





L'actu en vidéo

Crique Bagot : les orpailleurs illégaux sont toujours là

La crique Bagot toujours victime de l'orpaillage clandestin. Une fois de plus, des citoyens alertent les pouvoirs publics. Cette situation dure depuis de longs mois malgré les opérations de la gendarmerie.