Deux nouveaux cas de chikungunya à Kourou

Moustique
© Vincent Robert/IRD | Stegomyia pia mâle

Deux nouveaux cas de chikungunya ont été détectés à Kourou dans un même quartier situé à l'ouest de l'Eldo. Il s'agit de deux adultes et surtout de cas endogènes contrairement aux précédents signalements. Cela porte à 7 le nombre de personnes infectées.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Les personnes atteintes du virus du chikungunya ne développent pas une forme sévère de la maladie mais ce sont des cas autochtones. Elles vivent en Guyane et ont infestées dans la région. Les malades sont soignés à domicile.
L'épidémie est donc en train de s'installer. Par mesure de précaution l'école Michel Loyer, la plus proche du foyer d'infection, a été évacuée en fin de matinée, les services du Conseil Général vont procéder à sa démoustication.

Opération générale de démoustication dans tout le quartier

Dès demain matin l'ensemble des maisons du quartier seront traitées afin d'élimer les moustiques. Les autorités sanitaires demeurent en état de vigilance et rappellent les premières mesures élémentaires de précaution à suivre : éliminer tous les gîtes larvaires possibles à l'intérieur des habitations, utiliser des répulsifs et se rendre rapidement chez son médecin dès l'apparition d'une fièvre élevée et de douleurs articulaires.