Quatre mules et deux dealers présumés interpellés mardi soir

ovules de drogue
© Malijet France

Mardi quatre mules et deux dealers présumés ont été surpris par la police avant d’avoir eu le temps d’ingérer la cocaïne destinée au marché européen, 267 ovules de stupéfiants ont été saisies. Ils comparaissent aujourd'hui devant le tribunal correctionnel. 

Laurent Marot Publié le , mis à jour le

Six personnes interpellées mardi soir comparaissent aujourd'hui. 

Mardi, la police a fait irruption dans une maison à Cayenne et a surpris quatre jeunes qui s’apprêtaient à ingérer 267 ovules de cocaïne. Selon le parquet, la drogue était répartie en quatre parts égales, dans des seaux en plastique placés devant chaque individu. Les deux dealers présumés étaient également présents sur les lieux. Ces derniers auraient recruté les jeunes, des cayennais sans travail, âgés de 18 à 20 ans et sans casier judiciaire jusque là.

La récompense était de 4200 euros pour transporter de la cocaïne dans leur estomac jusqu’à Paris. Un geste inconsidéré qui les a placés en détention provisoire mercredi soir. Tous comparaîtront cet après-midi devant le tribunal correctionnel : ils risquent théoriquement jusqu’à dix ans de prison. 

Un autre cas similaire sera jugé 

Une autre mule comparaîtra devant le tribunal correctionnel. Il s’agit d’une femme enceinte de quatre mois, arrêtée mardi à l’aéroport Félix Eboué avant de décoller pour Paris. Elle avait 2 kilos 500 grammes cachés dans le double fond de sa valise. Cette mère de famille endettée espérait ainsi gagner 6 mille euros. Mais cela s’est terminé en prison, où elle attend son procès aujourd’hui.