Un contrôle d'identité qui vire au drame

Accident Tarzan
© J-M d'Abreu

La nuit a été marquée par les violences sur la piste Tarzan à Cayenne. Un homme est décédé après des échanges de coups de feu avec la police lors d’une patrouille. Plusieurs centaines de personnes, se sont ensuite interposées violemment à l’intervention des forces de l’ordre.

Franck Leconte Publié le , mis à jour le

Ce matin un homme est mort suite à un échange de coups de feu avec les forces de l'ordre. S'en est suivi une émeute : 200 à 300 personnes, se seraient opposés violemment à la police en jetant divers projectiles. 

Un simple contrôle d'identité tourne au drame

A l’origine des violences, une patrouille de police qui, vers 2h30 dans la nuit de dimanche à lundi, a dit être menacée par une personne armée qui a refusé un contrôle d’identité. S’ensuit un échange de coups de feu qui se transforme en véritable émeute lorsque 200 à 300 personnes, selon les premières déclarations, se sont interposées et auraient, pour la plupart ouvert aussi le feu et jeté des projectiles. Le renfort de la gendarmerie a été nécessaire.
L’intervention des secours n’a pu être possible qu’après sécurisation des lieux par les forces de l’ordre. L’individu contrôlé par la police a été transporté, inconscient, au centre hospitalier. Il a reçu sept balles. Il est mort des suites de ses blessures, tôt ce matin. 

Ouverture de deux enquêtes par le parquet 

Deux procédures sont en cours nous informe le parquet : une enquête pour homicide à l’encontre de la victime confiée à la police judiciaire et une autre enquête pour le commissariat de Cayenne suite aux violences urbaines.
Un personne soupçonnée d’avoir participé à celles-ci est placée en garde-à-vue depuis ce matin .

L'actu en vidéo

La rentrée scolaire en pirogue des élèves d'Apatou

La rentrée scolaire en pirogue des élèves d'Apatou.Un trajet qui oblige certains d'entre eux à se lever très tôt