Il rêve de devenir contrôleur aérien

Alexandre Basso futur élève de l'ENAC
© guyane 1ère

Alexandre Basso, jeune guyanais de 20 ans a été admis dans la prestigieuse École Nationale de l'Aviation Civile. Il souhaite devenir contrôleur aérien, un métier exigeant à grosses responsabilités.  

Thomas Gouin
Publié le , mis à jour le

En 2011, Alexandre Basso obtient son bac avec mention très bien en Guyane. Il décide alors de faire deux ans de classe préparatoire à Paris avec l'idée de réussir le concours d'entrée de l'ENAC, une prestigieuse école qui prépare aux métiers aériens. De retour au pays il évoque simplement ses ambitions et son rêve de devenir contrôleur aérien. 

Un portrait réalisé par José Charles Nicolas et Claude Djani

DMCloud:113537
Portrait de Alexandre Basso




Contrôleur aérien, un métier exigeant

Vous êtes calmes et réactifs, parfaitement bilingue, et en parfaite condition physique ? Alors ce métier est peut être pour vous. 
Un contrôleur aérien doit régler la circulation des avions au sol et dans les airs. il guide les pilotes au moment du décollage, en vol et pendant l'atterrissage quelque soient les conditions météorologiques. 
Pour en savoir plus : 
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/controleur-euse-a...