[Vidéo] Léon Bertrand réagit à la découverte de la voiture de Myrtho Fowel

Léon Bertrand, maire de Saint Laurent du Maroni
© Servicecom

Le maire de Saint-Laurent  Léon Bertrand a réagi ce matin sur Guyane 1ère. Il a indiqué que ses services avaient été contactés pour confirmer que le véhicule de fonction utilisé par Myrtho Fowel  ancien directeur financier était bien à la CCOG. 

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Le maire de Saint-Laurent et président de la communauté de communes de l'ouest guyanais se réjouit de la découverte de la voiture de fonction de son ancien directeur financier à la CCOG.


Une enquête mal menée

Un élément nouveau qui vient relancer l'enquête. Et selon lui tout ce qui peut contribuer à se rapprocher de la vérité ne peut être que le bienvenu dans une procédure qui est très longue.  Il a reçu des réquisition en août 2013 qui datent d'octobre 2012 dans lesquelles on réfute l'assassinat de Fowel et on renvoit l'affaire en correctionnelle. Autant d'arguments qui, selon lui, avec la découverte du véhicule dans le Sinnamary, prouvent que cette enquête est mal menée et iI ne veut pas être la victime de cette enquête mal faite.


Un assassinat politique programmé

Sur la suite de son affaire jugée en correctionnelle et pour laquelle il a fait appel, il annonce qu'il pourrait y avoir une audience en novembre 2013. Une date qui lui semble surprenante. Il est candidat aux municipales, l'affaire aurait du être reportée, selon ses dires, à une date ultérieure. N'a t-on pas, ajoute Léon Bertrand, déjà programmé un assassinat politique? 
Il se dit content de cet élément nouveau qui va casser les délais.

Le reportage de José Charles-Nicolas




Un rebondissement qui arrive à point nommé

Un vrai rebondissement dans une affaire de disparition qui a finalement conduit le maire de Saint-Laurent et président de la CCOG devant la justice pour des marchés illégaux. Il a été condamné le 4 juillet 2013 pour corruption passive à une peine de 3 ans de prison ferme, 150 000€ d'amende et interdit d'exercer une fonction publique durant 5 ans. Il a immédiatement fait appel de cette décision. L'appel étant suspensif Léon Bertrand est libre et toujours en fonction et peut se présenter aux prochaines municipales.