[Vidéo] Disparition de Myrtho Fowel : le mystère reste entier

Myrtho Fowel
© guyane 1ère

L'annonce de la découverte du véhicule de fonction de  l'ancien directeur de la CCOG, Myrtho Fowel suscite de nombreuses interrogations et relance l'enquête sur sa disparition. L'instruction est toujours en cours et se poursuit au parquet de Fort de France. 

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Aujourd'hui les supputations vont bon train avec la découverte du véhicule de Myrtho Fowel. Le personnage qui est âgé de 37 ans au moment de sa disparition et selon un ami, il se montre très inquiet des suites d'un audit réalisé sur les finances de la communauté de communes de l'ouest guyanais. Il en est le directeur financier et forcément doit en assumer la gestion qui laisse apparaître à l'époque des failles sérieuses. Un trou de 5 millions d'euros.
Parmi les questions qui se posent : 
Qu'a-t-on retrouvé exactement dans le véhicule ?
Pourquoi cette voiture a-t-elle été retrouvée dans le Sinnamary alors que les enquêteurs ont longtemps parlé d'une disparition dans le Maroni?
Et enfin et surtout, puisque son corps n'était pas dans la voiture, où est passé Myrtho Fowel ? 
A-t-il disparu de son plein gré ou pas? 
Est-il vivant ? ou est-il mort ? Encore des questions sans réponses.Toujours est-il que cette trouvaille dans les eaux de Sinnamary va de toute façon révéler d’autres informations à propos d'une affaire qui ne fait que commencer.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch






Une disparition inexpliquée

Myrtho Fowel était le directeur financier de la communauté de communes de l'ouest guyanais (CCOG). Le 20 juillet 2004, il se volatilise mystérieusement alors qu'il doit se rendre à une réunion. Toutes les suppositions sont évoquées, comme son départ volontaire au Brésil par exemple. L'enquête révèle des mouvements d'argent suspects sur son compte évalués au total à près de 500 000€. Une somme qui correspondrait à des commissions  versées par des entreprises dans le cadre de l'attribution de marchés de la CCOG. Ce qui déclenche tous les ennuis judiciaires de Léon Bertrand.  Dans le cadre de l'instruction le juge avait déclaré "la probalité que Myrtho Fowel ait trouvé refuge à l'étranger est bien moindre que celle de son élimination physique".

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête