Discorde syndicale au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly

Centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly.
© Ministère de la Justice

Les deux syndicats du centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly, Force Ouvrière et l'UFAP, s'affrontent par média interposé depuis le début de la semaine. 

Thomas Gouin
Publié le , mis à jour le

La représentante de Force Ouvrière, Nadine Colin, a accusé dans une lettre ouverte le représentant du syndicat UFAP ( Union Fédérale Autonome Pénitentiaire) d'avoir une gestion opaque du mess du centre pénitentiaire et de ne pas avoir payé les charges sociales de l'employée.

Reportage : José Charles-Nicolas - Franck Fernandes

DMCloud:109823
Nadine Colin (FO) accuse la gestion de l'UFAP

Le responsable de l'UFAP, René Polydor, nie ces allégations en apportant des précisions. Les charges sociales ont bien été versées à l'URSAF et il n'y a pas eu de détournement d'objet de l'association en charge du mess. 

Reportage : Vanessa Porphyre - Elise Ramirez
DMCloud:109821
Discorde Pénitentiaire




L'actu en vidéo

La filière avicole, ne veut pas se faire plumer

Interviews : 1. Pascal Fricker, directeur de la coopérative avicole et cunicole de Guyane 2. Ernest Prévot, président des MPI de Guyane