#TDG1ERE : Victoire à Sinnamary de l'allemand Marcel Rudkowski

Les trois premiers de l'étape entourés de Miss
© Aurore de Rochambeau

Le jeune allemand Marcel RudKowski de 22 ans remporte le sprint final devant Patrice Ringuet du Vélo Club de Kourou et ll'italien Di Nizio Sante de Vega Prefabbricati Montappone qui prend la troisième place. Le classement ne devrait pas changer au général.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Une étape difficile caractérisée par des chutes

Cette troisième étape aura été mouvementée. Marquée par trois chutes dont une qui élimine de la course le populaire vainqueur du tour 2012 FrédéricLubach. Il a du être transporté au Centre médical de Kourou où il a immédiatement été pris en charge. Son traumatisme ne devrait pas le contraindre à plus d'un jour d'hospitalisation.
Karl Bhuroth Dap de l'USMatoury pris dans une des chutes est aussi contraint à l'abandon. Ce qui n'arrange pas les affaires de ce club dans lequel le jeune leader Ludovic Dantin victime d'un incident mécanique dès la premier jour se retrouve à jouer les dernières places du classement. Camille Chancrin le quatrième du général de la sélection martiniquaise a lui aussi chuté. Touché au genou et à la hanche, il n'a pu rejoindre le groupe de tête et rentre avec 21 minutes de retard. Il devrait descendre au classement général.


Un rythme d'enfer imprimé par les kazakhs

La course très roulante en raison d'un topographie très plate a favorisé la sélection du Kazakhstan composé de quelques pistards qui ont ainsi imprimé une vitesse très élevée atteignant parfois 70 km/h sur certaines portions. Cela a donné tout au long du parcours un peloton très étiré.  Si les chutes ont amoindri certains clubs, la vitesse aura aussi occasionné des difficultés à d'autres cyclistes qui sont arrivés épuisés, certains ont même abandonné.
Mais au final c'est un allemand Marcel Rudkowski qui l'emporte dans un sprint massif qui rassemblait le plus gros du peloton. Une physionomie de course qui n'était pas celle attendue, émaillée de nombreux incidents et qui n'aura pas vu la victoire d'un coureur local. Le kazakh Artyom Zakharov grâce à la stratégie mise en place par son équipe garde son maillot jaune. 


Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête