Rodolphe Alexandre propose une nouvelle répartition des sièges de la CACL

La mairie de Roura
© CL

Cette nouvelle répartition des sièges au sein de la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral doit permettre de conserver une représentativité équitable des communes dans l'espace géographique concerné. 

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

S'il faut appliquer strictu sensu la loi Richard qui fixe les modalité de représentativité au sein des conseils des communautés d'agglomération, les communes de Roura et de Montsinéry, qui ont les plus petites populations ne peuvent plus figurer au sein de la CACL. Pour éviter cela et permettre que les populations concernées restent représentées au sein du Conseil Communautaire, le président de la CACL, Rodolphe Alexandre, propose aux autres communes d'accorder deux sièges supplémentaires à la ville de Cayenne et de conserver le nombre de sièges à l'identique pour les autres communes du conseil communautaire. Une solution qui semble satisfaire tous les membres. Deux communes doivent encore délibérer avant le 31 août sur le sujet, Matoury et Rémire-Montjoly. Elles devraient suivre l'avis des autres membres.

Les explications de Rodolphe Alexandre au micro de Marc Opolo

Interview de Rodolphe Alexandre


Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête