JMJ : Le départ, enfin!

Depart JMJ
© D.R | Le premier vol à destination des JMJ de Rio est finalement parti de Guyane ce mercredi.

Après trois jours de retard le premier vol pour les JMJ à Rio a décollé de Guyane ce matin. L'avion programmé pour le voyage le week-end dernier avait été cloué au sol à cause d'une défaillance technique, c'est un avion de la compagnie Miami Air qui assure les quatre rotations nécessaires.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Il aura fallu la mobilisation des diocèses de Guyane, Lyon et Paris mais aussi des autorités françaises et brésiliennes pour permettre ce départ des jeunes participant aux JMJ de Rio. L'avion de la compagnie Miami Air a décollé du tarmac de l'aéroport Félix Eboué peu après 10 heures ce mercredi matin, soit près d'une heure de retard sur l'horaire prévu. C'est bien peu en comparaison des trois jours d'attentes qu'ont vécu les quelques 700 jeunes et encadrants bloqués dans le département après l'avarie technique clouant au sol l'avion initialement prévu le week-end dernier. Quatre rotations seront nécessaires pour acheminer les pèlerins vers le grand rassemblement des JMJ où se pressent pas loin d'un million de catholiques et près de 5 500 français - la deuxième délégation européenne par son nombre après l'Italie. La délégation guyanaise est composée de 174 jeunes et encadrants. Un départ qui intervient une semaine jour pour jour après l'accident mortel de la route qui a coûté la vie à une jeune parisienne de 21 ans, alors qu'elle effectuait la semaine missionnaire, qui précède traditionnellement les JMJ, en Guyane. Les membres de la coordination française à Rio mais aussi de la délégation de Paris s'étaient alors exprimés pour demander à poursuivre le voyage vers le plus grand rassemblement mondial de jeunes catholiques.