JMJ : les pélerins bloqués en Guyane

JMJ Guyane
© guyane 1ère

Près de 700 jmjistes en comptant les guyanais sont bloqués en Guyane en attente d'un avion pour les convoyer au Brésil à Rio de Janeiro où démarrent demain officiellement le JMJ 2013. L'avion qui devait les transporter samedi et dimanche est en révision technique à Sao Paulo.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Ainsi les 700 pèlerins des JMJ actuellement en Guyane attendent toujours un signe du ciel. Les organisateurs espèrent trouver une solution d’urgence pour les emmener de Cayenne à Rio. Les JMJistes locaux les parisiens et les lyonnais devaient prendre l’avion hier et avant-hier en direction de Rio de Janeiro par un vol spécialement affrété pour l’occasion par une agence de voyage parisienne auprès de « White jets » une compagnie brésilienne.  Cloué au sol au Brésil pour des raisons techniques l’appareil devait effectuer quatre rotations.

Mobilisation générale pour trouver un avion 

A Paris aux ministères des transport, de la justice et de l’intérieur et des outremers  les différents ministres tentent de trouver une solution. A la préfecture de la Guyane on essaie aussi de trouver un transporteur.
Selon Monseigneur Lafont, évêque de Guyane qui cherche par tous les moyens à débloquer la situation, il pourrait y avoir deux possibilités : affréter un gros porteur américain basé à Miami ou bien un avion de la compagnie Air Caraïbes. 

Interview Emmanuel Lafont

L'évêque de Guyane Emmanuel Lafont, répond à Laurent Marot


Les JMJ démarrent demain à Rio, où sont attendus plus d'un million de pèlerins. Les différents jeunes venus de Paris, Lyon, Evreux arriveront en retard et n'assisteront pas aux débuts de ce grand rassemblement catholique. Ils prennent leur mal en patience et essaient de profiter au maximum de cette prolongation imprévue de leur pèlerinage en Guyane. Ils sont accueillis dans les familles, aidées de bénévoles qui font tout pour rendre leur séjour attractif. 

Interview jmjistes de la paroisse Stanislas

Des pèlerins de la paroisse Stanislas interviewés par Laurent Marot


La venue des jmjistes en Guyane montre une fois de plus, les difficultés d'enclavement que connaît notre région. La desserte aérienne est assurée quotidiennement par la compagnie Air France en situation de monopole sur la France et les Antilles. Deux autres compagnies Air Caraïbes et Surinam Airway ont des rotations périodiques mais seule Surinam Airway nous relie deux fois par semaine au Brésil.