Une nouvelle destruction de tapouilles au Dégrad des Cannes

Une première tapouille est détruite
© NP

La semaine dernière, des opérations coup de poing ont été menée dans l'est de la Guyane et plusieurs tapouilles brésiliennes ont été arraisonnées alors qu'elles étaient en action de pêche illégale dans les eaux territoriales françaises. La destruction de ces tapouilles a eu lieu aujourd'hui.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

La lutte contre la pêche illégale s'est intensifiée ces derniers mois et de nombreuses embarcations ont ainsi été détruites depuis le début de l'année. Sept navires ont été détruits et brûlés ce matin sur une portion de plage à Dégrad des Cannes au bout de la base navale à Rémire. Des destructions ordonnées par la justice pour la protection des personnes et de l’environnement. Depuis le début de l’année 7 capitaines ont été condamnés à de la prison ferme pour des faits de pêche illégale, 17 navires ont été arraisonnés et ainsi détruits des missions qui requièrent de la part des fonctionnaires une importante coordination. Une campagne de destruction sous-surveillance obligatoire des pompiers en l’occurrence ceux de Rémire. L’enlèvement des épaves et le nettoyage intégral du site aura lieu jeudi.
Un autre point de destruction comme celui-ci existe pour l’ouest de la Guyane, il se situe à Iracoubo.


Opération de destruction de tapouilles

 Reportage de Clotilde Séraphins
 

DMCloud:86127
Destruction de tapouilles à la base navale