On a retrouvé le soldat Borical

Scène du documentaire
© La Lanterne | Une scène du documentaire "On a retrouvé le soldat Borical"

 "On a retrouvé le soldat Borical" projeté ce soir à l'Encre. Un documentaire du producteur et réalisateur Barcha Bauer, passionné d'histoire. Les ossements du soldat Borical découverts à Verdun presque 98 ans après sa mort constitue un événement rare et même extraordinaire.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

On a retrouvé le soldat Borical! le documentaire de Barcha Baueur est projeté ce soir à 20h00 en avant première dans la salle de l’Encre à Cayenne. Il s’agit de l’histoire de la découverte des ossements du soldat guyanais Saint-Just Borical, mort pendant  la première guerre mondiale 1914-1918.
Le documentaire commence dans la forêt de Fleury à Douaumont. Le réalisateur  revient sur les origines du jeune soldat cayennais. Et à travers l’histoire du poilu guyanais, c’est tout un tableau d’époque qui se dessine, sur les engagés des Antilles et de la Guyane. 


L'interview de Barcha Bauer réalisée par Jessy Xavier 

Interview Barcha Bauer

 

 L’histoire de Borical est totalement imprévue. La découverte de ce soldat qui porte au poignet un bracelet avec son nom et la mention né à Cayenne. Des corps avec la plaque d’identité sont retrouvés tous les 10 ans et il y a deux ans voici que les restes de Borical sont mis à jour.  Ce guyanais représente l’histoire des colonies  dont l’arrivée dans le 1er conflit mondial est peu connue. Cela évoque aussi l’esclavage, le changement de statut à l’ordre du jour dans les années 20 en France. Il n’y a rien d’autre sur Borical seuls les enfants de l’école Samuel Chambaud ont créé une image et construit un imaginaire autour de Borical…
Ce documentaire est labellisé mission du centenaire. Le  Centenaire du 1er conflit mondial sera lancé à Paris le 20 septembre. Un livret pédagogique sera réalisé pour toutes les écoles, le documentaire va faire l’objet de plusieurs avant premières à Verdun au centre de la paix, à l’académie de Nancy, à l’école militaire à Paris et en octobre je le présenterai en Martinique. Une diffusion ultérieure est prévue aussi sur Guyane 1ère "