Nouveau succès pour Soyouz…. en retard !

La fusée Soyouz
© Arianespace

Soyouz a réussi sa cinquième mission en Guyane ce mardi après avoir mis sur orbite les quatre premiers satellites de la constellation O3b.

Franck Leconte Publié le

Soyouz aurait-elle profité d'une fenêtre de tir ? Parti en retard ce mardi du centre spatial guyanais, le lanceur russe a finalement réussi sa mission, sa 5ème dans notre région. Un retard qui ne tient pas d'un manque de ponctualité mais d'une précaution. En raison du temps orageux menaçant en cette fin d'après-midi sur les savanes de Sinnamary, Bernard Chemoul a annoncé un report, une demi-heure seulement. Mais ce genre de décisions est atypique puisque Soyouz décolle habituellement à un instant précis.
Au final, la longue mission n'a souffert d'aucun incident. Les quatre premiers satellites de la constellation O3b ont gagné leur orbite plus de deux heures après le décollage. Ils fourniront de l'internet très haut-débit pour les populations vivant près de l'Equateur qui n'y ont toujours pas accès.