Jean-Marie-Mortin : Une école avec des valeurs

Ecole Jean-Marie-Mortin 2
© Jessy Xavier

Le groupe scolaire Mortin à Cayenne change de nom. Il s'appelle désormais Jean-Marie Mortin en référence aux deux personnalités qui ont permis sa création en faisant don des terrains, Mondésir Mortin et Théramène Jean-Marie. Deux hommes attachés aux valeurs morales.

Jessy Xavier
Publié le , mis à jour le

Il aura été le premier garde champêtre de la ville de Cayenne. Jean-Marie Théramène, décédé en 2010, partage avec son ami Mondésir Mortin, mort en 1998, le fait tout d'abord d'avoir connu la guerre lors du dernier conflit mondial. Honorés pour avoir fait don à la mairie des terrains utiles pour la construction du groupe scolaire, les deux compères s'illustrent également par leur engagement associatif. Mondésir Mortin a ainsi multiplié ses actions dans le monde associatif agricole. La petite cérémonie organisée au sein de l'école pour marquer cette nouvelle dénomination, aura donné l'occasion aux enseignants de créer un spectacle présenté aux familles Jean-Marie et Mortin ainsi qu'au maire de la ville de Cayenne, Marie-Laure Phinéra Horth. Avec entrain les écoliers du cours élémentaire ont entonné les paroles d'un chant évoquant des valeurs chères aux deux hommes, du travail à la générosité en passant par l'instruction. S'il y a bien une portée symbolique, l'opération a également donné lieu à un travail sur l'histoire avec les élèves, explique la directrice adjointe Christine Champlain. "Une manière de s'approprier un savoir qu'ils pourront par la suite transmettre à leur tour" conclue-t-elle.

Ecole JeanMarie Mortin

Nouvelle dénomination du groupe scolaire Mondésir Mortin, Théramène Jean-Marie.


 

Deux parcours de vie

Théramène Jean-Marie
Né en mai 1921 à Kourou, il décède au mois de mars de l'année 2010. Il n'a que 18 ans quand il s'engage dans l'armée et part combattre dans le conflit de la seconde guerre mondiale. Il débute sa vie professionnelle à Cayenne en tant que garde champêtre, le premier, et il finira brigadier chef de la police municipale de Cayenne. Son engagement associatif l'amène à occuper diverses fonctions dont celle de président de l'association des anciens combattants du régiment Rhin et Danube de Guyane. Il est décoré du grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur.

Mondésir Mortin
Né en août 1922 à Saint-Georges de l'Oyapock, il décède en mars 1998. Engagé dans les Forces françaises libres à 17 ans, il intègre ensuite les unités combattantes des forces armées. Après la guerre, il étudie pour décrocher un certificat de licence en droit. Entre autres métiers, il travaillera dans les assurances mais également aux renseignements généraux après avoir intégré la police judiciaire par concours. Attaché à la terre, il se passionne pour l'agriculture en Guyane. Il aura ainsi occupé le fauteuil de vice-président de la Chambre d'agriculture ou encore celui de président de l'association des producteurs agricoles de la Guyane. Il est fait chevalier de l'Ordre national du Mérite agricole.

L'actu en vidéo

Air Caraïbes va desservir la Guyane avec un airbus 350

Air Caraïbes se dote d'un airbus 350-900. Mis en service à compter du 29 juillet en Guyane, il permettra aussi un sixième vol par semaine dès décembre 2019