La Garde des Sceaux annonce des moyens supplémentaires pour la justice en Guyane

Tribunal de Cayenne
© CL | Tribunal de Cayenne

Ce matin, la ministre de la justice a commencé comme prévu sa journée de travail dès 9h00 en se rendant à la cour d'appel de Cayenne. Un programme dense avec une explication de texte sur les mesures particulières applicables pour la Guyane

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Ponctuelle, Christiane Taubira  s'est d'abord entretenue ce matin  avec les chefs de cour et les services de l’administration. A 10h00 elle s'attelait à la mise en œuvre de la circulaire de politique pénale pour la Guyane pour 45 minutes plus tard la présenter aux services concernés. Peu après elle enchaînait une réunion de travail sur la prévention de la récidive un des points clé de cette circulaire.
 A 13h00, à la fin de ces réunions qui se sont déroulées à huis clos, on apprenait que des moyens supplémentaires étaient dégagés pour la justice en Guyane et que les postes vacants des personnels administratifs judiciaires seraient comblés.
Plus de précisions seront données lors du point presse de 15h30 qui aura lieu cet après-midi en préfecture.
La préfecture où se tiendra dès 14h30 une table ronde sur les sujets d'actualité, en présence du préfet de Région, Denis Labbé, des parlementaires et des présidents de région et du département.
L’orpaillage et la pêche illégale seront très certainement au coeur des discussions.
 
Le dernier rendez-vous de la journée est réservé aux associations de femme. L’occasion de faire un point sur leur situation dans le département.

L'actu en vidéo

La filière avicole, ne veut pas se faire plumer

Interviews : 1. Pascal Fricker, directeur de la coopérative avicole et cunicole de Guyane 2. Ernest Prévot, président des MPI de Guyane