La tension scolaire à Camopi s’estompe

Ecole de Camopi
© Jessy Xavier | Ecole de Camopi

Le Recteur de Guyane était en déplacement à Camopi en début de semaine. Arrivé lundi, il est reparti le lendemain après avoir rencontré les parents et professeurs des différents établissements dans le but d’apaiser la situation tendue qui règne depuis plusieurs semaines.

Jessy Xavier Publié le , mis à jour le

René Monnerville, le maire de Camopi est catégorique : « Les problèmes qui existent entre les parents et les professeurs ne me concernent pas directement mais j’assure mon rôle de premier magistrat en relayant les préoccupations dont les habitants de Camopi m’informent ». La mise au point n’est pas superflue. Si les tensions grandissantes entre parents et professeurs existaient bien avant que ne soit faite une pétition le mois dernier, en se faisant le relais de ce mouvement de colère, le maire de Camopi a donné une toute autre ampleur à l’évènement, provocant un début d’emballement médiatique et une visite expresse sur place du Recteur de Guyane ce lundi 21 janvier.
 

Rencontre à l’école et au collège

Collège de Camopi
Comme pour donner le ton c’est à l’école primaire que le Recteur débute sa visite. Rires d’enfants, échange avec le premier enseignant amérindien de Camopi, l’heure est bien à l’apaisement. Plus tard le Recteur Denis Rolland  se rend au Collège dont les professeurs ont été visés par la pétition  de plusieurs dizaines de parents le mois dernier.


Rencontre avec les parents

Le chef de l’école en Guyane a également rencontré des parents d’élèves. Ces derniers pour partie reprochaient aux enseignants d’interférer dans l’éducation de leurs enfants ou encore de prendre en otage le programme scolaire par de trop fréquents mouvements de grève. Pragmatique, le Recteur rappelle pour sa part que les résultats de l’école à Camopi, notamment pour le brevet, sont parfois supérieurs à la moyenne départementale. Mairie et Rectorat cherchent désormais à éteindre l’incendie, d’autant que dorénavant certains parents soutiennent les professeurs. Une réunion a été organisée entre le maire René Monnerville, le Recteur et les autorités coutumières. Chacun s’engage maintenant à favoriser la communication, « pour commencer l’année 2013 sur de bonnes bases » dixit le maire de Camopi.

Le reportage de Jacques Constant-Damprobe et Maurice Tiouka

DMCloud:32139
Camopi le calme revenu
Camopi le calme revenu