Troisième tir de Soyouz à Sinnamary

Le lancement Soyouz d'octobre 2011
© DLR/Thilo Kranz | Le lancement Soyouz d'octobre 2011

Près d’un an après le premier lancement d’une Soyouz en Guyane, le lanceur russe va mettre sur orbite aujourd’hui deux satellites de la constellation européenne Galiléo.

Franck Leconte Publié le , mis à jour le

En 2012, cinq Ariane 5 et une Vega ont déjà pris leur envol du centre spatial guyanais, place aujourd’hui à la première Soyouz de l’année.

Le lanceur russe décollera à 15h15 de Sinnamary. Il embarquera deux satellites de la constellation Galiléo, le futur GPS européen. IOV-2 FM3 et FM4 ont été construits pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne par un consortium dirigé par Astrium Allemagne.

David et Sif, c’est leurs surnoms, seront placés sur une orbite circulaire intermédiaire à 23 000 km d’altitude au terme d’une mission de trois heures 44 minutes et 57 secondes. Galiléo permettra à l’Europe de disposer de son propre système mondial de navigation par satellite, sous contrôle civil, entre 2014 et 2018.

La constellation atteindra à terme un déploiement de 30 satellites.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête