20 ans et 16 ans de réclusion pour les assassins de Yann Monteiro

Tribunal de Cayenne
© Frédéric Larzabal | Tribunal de Cayenne

Yann Monteiro a été tué d'une balle dans le dos le 24 janvier 2015. La mort de ce lycéen de 17 ans avait choqué l'opinion publique. Trois jeunes ont été jugés coupables. Les peines sont de 20 ans pour le plus âgé et 16 ans pour les autres mineurs au moment des faits.

Jessy Xavier Publié le , mis à jour le

Les trois accusés, un majeur et deux mineurs au moment des faits écopent de vingt ans de prison pour le majeur et seize ans de prison pour les deux mineurs, pour avoir tous trois participé à cette tentative de braquage à main armée suivie d’un meurtre. Une double inculpation punie plus sévèrement dans le code pénal que pour un homicide seul.

L'excuse de minorité écartée par les jurés 

Le procureur général lui avait réclamé pas moins de vingt ans de réclusion pour les trois accusés car l’excuse de minorité devait en particulier être exclue estimait-il. Les jurés n'ont de ce point de vue, effectivement, pas retenu l’excuse de minorité. Les débats de quatre jours n’ont cependant pas permis de déterminer avec certitude  l’auteur du coup de feu. Mais cela n’est pas forcément décisif pour expliquer cette condamnation, jugée juste, par l’avocat des parties civiles. En effet, la loi considère comme un tout la tentative de braquage et le meurtre qui a suivi. Les accusés étaient donc jugés pour l’ensemble de cette attaque funeste indépendamment de la répartition éventuelle des rôles. Les accusés sont par ailleurs condamnés dans la procédure civile a 95 000 euros de dommages et intérêts au bénéfice de l’ensemble des membres de la famille du jeune Yann Monteiro, décédé à l’âge de 17 ans il y a maintenant deux ans.