Guyane : les élections législatives partielles se tiendront les 4 et 11 mars

Deuxième tour des élections législatives en Guyane
© Jean-Gilles Assard | Bureau de vote de Kourou en Guyane.

Après l'annulation de l'élection de Lénaïck Adam par le Conseil Constitutionnel en décembre dernier, les dates des élections législatives partielles de la deuxième circonscription de Guyane sont désormais connues. Les électeurs se rendront aux urnes les 4 et 11 mars.

La1ère.fr Publié le , mis à jour le

Les électeurs de la deuxième circonscription de Guyane se rendront aux urnes les 4 et 11 mars prochains pour les élections législatives partielles. Les dates ont été publiées, samedi 20 janvier, au Journal Officiel.

Les Guyanais devront élire un nouveau député après l'annulation par le Conseil Constitutionnel de l'élection de Lénaïck Adam, candidat de La République En Marche. Le 8 décembre dernier, le Conseil avait pointé du doigt l'absence d'assesseurs dans deux bureaux de vote de la commune de Maripasoula. L'élection de Lénaïck Adam a donc été annulée.

Quels candidats ?

Les candidats ont désormais jusqu'au 9 février pour se présenter à ces élections législatives partielles. Plusieurs d'entre eux se sont déjà déclarés. C'est notamment le cas de Davy Rimane, candidat sans étiquette, soutenu par la France Insoumise. Adversaire de Lénaïck Adam lors des législatives de juin 2017, Davy Rimane avait déposé une requête en annulation. Il avait perdu avec seulement 57 voix d'écart par rapport à son adversaire.

Lénaïck Adam a lui aussi fait le choix de se présenter à ces nouvelles élections. Parmi les autres candidats déclarés, il y a également David Riché, maire de Roura et Président de l’Association des Maires de Guyane ; Richard Joigny du Parti Progressiste Guyanais ; José Makébé, chef de file de l’Union des démocrates et indépendants ; et Nicolas Miray, candidat de l'UPR, l'Union Populaire Républicaine.