Guyane : l'écrivaine Lovely Jeune publie un roman inspiré de Macouria

Lovely Jeune
© Lovely Jeune

A bientôt 24 ans, la romancière haïtienne Lovely Jeune publie déjà son quatrième roman, "Terra : la ville des dieux" (Editions Spinelle). Une fiction en partie inspirée de Macouria, où elle a vécu pendant plusieurs années.

la1ere Publié le , mis à jour le

Et de quatre pour Lovely Jeune. Après "Que rien ne nous sépare", "Le Restavek : l'enfant esclave" et "Trois vies, trois destins", l'auteure haïtienne a publié en mai dernier "Terra, la ville des dieux".
La fiction se déroule à Terra, une commune imaginaire où fiction et réalité s'entremêlent. La ville fictive abrite deux communautés : "les catholiques" et "les gitans".

 

Des bâtiments inspirés de Macouria

Si le scénario et les communautés dépeintes n'ont pas grand-chose à voir avec Macouria, les bâtiments sont en revanche largement inspirés de la ville dans laquelle Lovely Jeune a passé treize ans. 

C'est Macouria qui m'a inspiré cette toute petite commune où on ne rencontre pas beaucoup de gens, mais où les personnes sont chaleureuses. Si les habitants de Macouria lisent ce livre, ils verront forcément des similitudes avec l'église, la mairie ou encore le théâtre de la commune.

- Lovely Jeune

 
L'église de Soula à Macouria
© CLAUDE INNOCENT L'église de Soula à Macouria | L'église de Soula à Macouria

Une façon pour Lovely Jeune de rendre hommage à la ville où elle a grandi. La romancière, qui s'est installée cette année dans l'hexagone, garde toujours la Guyane dans un coin de sa tête.