Les Guadeloupéens fidèles au mariage

Mariage
© StockSnap

Selon l’Insee, les couples préfèrent se pacser dans le Sud-Ouest de la France. Ils ont tendance à davantage se marier dans l’Est. Il y a une majorité de couples en union libre à Paris, dans le Nord ou en outre-mer. Et chez nous, 73% des personnes en couple sont mariées.

Olivier Lancien Publié le

La Guadeloupe perd des habitants. Nous vous parlions hier des résultats du dernier recensement de la population.
L’INSEE lance demain une nouvelle campagne de recensement. Et l’institut des statistiques va se pencher, cette année sur la situation conjugale des ménages. Il pourra réactualiser les quelque données dont il dispose déjà. Selon ces chiffres, la Guadeloupe serait très fidèle… au mariage.

1 172 mariages en 2015

En 2015 en Guadeloupe, le taux de nuptialité, c'est-à-dire, le rapport entre le taux de mariages civils et la population se rapproche du taux national : 3 pour 1 000. En terme de mariages, l'archipel est loin devant la Martinique et la Guyane. 1 172 mariages, il y a un peu plus de deux ans. Un taux en constante hausse. 
73% des personnes qui vivent en couple sont mariés. Contrairement à la tendance nationale, les Guadeloupéens délaissent le Pacte civil de solidarité. Une union civile alternative, pourtant, moins contraignante. Seuls 242 Pacs ont été enregistrés par les officiers d'Etat civil. Cela représente à peine 2,53% des couples. L'union libre ou le concubinage restent privilégiés par les moins de 30 ans ayant au moins un enfant. En 2015, 659 divorces ont été prononcés. 
Les analystes de l'Insee tranchent. Le mariage est le statut conjugal le plus courant chez nous. Les agriculteurs notamment y ont fortement recours. Fait notable, le taux de mariages diminue chez nous en fonction du nombre d'enfants. Plus le nombre d'enfants augmente, plus le taux de mariages diminue. Un phénomène inexistant dans l'Hexagone, selon l'Insee. 

L'actu en vidéo

Air New Zealand autorise les tatouages pour son personnel