Le tribunal administratif se prononce sur les arrêtés municipaux qui ont permis l'ouverture de Destreland en décembre 2014

FJO et E. Bagassien Publié le , mis à jour le

Le tribunal administratif de la Guadeloupe vient d’annuler les arrêtés municipaux qu’avait pris le maire de Baie-Mahault, pour autoriser l’ouverture du centre commercial Destrelland trois dimanches de décembre 2014. La juridiction avait été saisie par l’UGTG. Le jugement, qui a été rendu public le 24 novembre, met en avant notamment l’absence de consultation des représentants du personnel. Et cette annulation est assortie d’amendes (à caractère plutôt symbolique), à la fois à l’encontre de la mairie et des magasins concernés.

VOIR :