#Tour1ere : Petit tour d'horizon des forces en présence

Cérémonie présentation équipes Tour cycliste 2017
© Claude Céprika

Premiers coups de pédales du 67ème Tour cycliste de la Guadeloupe, aujourd’hui, avec le prologue dans les rues de Pointe-à-Pitre. Hier soir, a eu lieu au palais des sports Paul Chonchon, la présentation des équipes. Quelles sont les forces en présence ? Décryptage avec Claude Céprika. 

Claude Céprika Publié le , mis à jour le

Les chances guadeloupéennes  
Boris Carène, double vainqueur du Tour de Guadeloupe. Ces derniers jours, il a montré qu'il était très affuté. Il a récemment gagné des courses à Vieux-Habitants, Sainte-Rose. Il aura à coeur de montrer qu'il est toujours là, notamment parce qu'il n'était pas au Tour de Martinique. Il veut monter une troisième fois sur la plus haute marche du podium. 
Il pourra compter sur Miguel Ubeto, le Venezuelien, qui retrouve cette compétition, après quelques années d'absence. 

Luis Sablon, qui n'a pas couru le Tour l'an dernier. Le coureur du VCS revient en pleine forme. 

Max Macambou a une belle équipe, avec l'entente USCCP/VCC : Freddy Vargas vient de remporter le Tour de Marie-Galante, José Chacon, qui a raté le Tour l'an dernier, veut se rappeler à notre bon souvenir. 

Le Gwada Bikers 118, avec ses Venezueliens : John Nava, qui a gagné le Tour en 2014 et Juan Murillo qui a une belle carte à jouer sur cette édition.
 
"A 42 ans Ludovic Turpin du VCG peut nous surprendre. Sans oublier l'inusable Nicolas Dumont, champion de la Guadeloupe en titre qui est capable de gagner ce Tour. Il est dans une forme olympique, je crois que c'est la forme de sa vie". 

Les jeunes pousses du cyclisme
Côté jeunes guadeloupéens, Collins Phaëton, du CSCA, 2ème au Tour de Marie-Galante peut faire des étincelles. A 19 ans, il disputera son premier Tour de la Guadeloupe. "C'est un garçon qui a de bonnes sensations, donc il faudra compter avec lui".
Et il ne faudrait pas oublier Cédric Locatin. Il a remporté le Tour de Marie-Galante en 2016. Il a récemment gagné le Grand prix du pays Mareuillais, dans l'Hexagone. Il faudra compter avec lui. 
Vinetot, Larochelle, Ramothe, Barolin, les coureurs de la PDL, peuvent jouer les victoires d'étapes. 

Les équipes invitées
"Pour les équipes invitées, la Martinique, qui n'a pas encore gagné le Tour de Guadeoupe voudrait enfin le remporter avec Cédric Eustache". 

Damien Monnier, du team Bridgestone Anchor, l'équipe du Japon, qui vient défendre sa couronne.

On connaît bien l'équipe dominicaine, Inteja, qui prend régulièrement le départ du Tour de la Guadeloupe. Diego Milan qui voudra réaliser un meilleur Tour, que l'an dernier. Il avait dû quitter la course pour représenter son pays aux Jeux Olympiques. 

La sélection de la Guyane revient en Guadeloupe. Cela faisait quelques années qu'elle ne prenait pas à la compétition. Teddy Ringuet, qui a fini 5ème du dernier Tour de Martinique. On l'a vu très à l'aise dans la montagne. Les Guyanais voudront prouver que le cyclisme guyanais a progressé. 

En clair, ce Tour 2017 sera une édition très ouverte, avec un plateau relevé. "Dès le peloton, on verra qui seront les hommes qui pourront jouer les premiers rôles. Le 2ème tronçon de la 2ème étape, avec la montée de Saint-Claude, sera le juge de paix".