#Tour1ere : Julio Alberto Palacios, 1er maillot jaune du Tour 2017

3 premiers 1ère étape
© Pascal Pétrine | Etienne Tortelier (à gauche), La Défense, Julio Amores Palacios (au centre), Team Inteja et Zydrunas Savickas (à droite), Bourg-en-Bresse

L'Espagnol de la formation Inteja a remporté la 1ère étape de la 67ème édition du Tour de la Guadeloupe. L'étape la plus longue de la compétition entre Pointe-à-Pitre et le Lamentin, 167 kilomètres. 

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Après les tribulations de la veille, place enfin au sport.
Après un départ fictif et le traditionnel dans les rues de Pointe-à-Pitre, les 141 cours sont libérés au rond-point Miquel.

Le team Inteja à l'attaque

Dès les premiers kilomètres, de noombreuses attaques et une première chute. Jérémy Luce, du VO2C, plus gravement touché ne reprendra pas la course.
Au sommet des Salines, au Gosier, le Guyanais Teddy Ringuet vient confirmer ses progrès et la bonne forme affichée lors du Tour de Martinique. Le reste du peloton, encore groupé, ne le reste pas longtemps. 
Au 38ème kilomètre, à la sortie de Saint-François, 2 hommes prennent la poudre d'escampette, le Dominicain Ignacio Sarabia Diaz du team Inteja et Antoine Bravard, de Bourg-en-Bresse.
Dans la foulée, une trentaine d'éléments s'intercalent parmi lesquels Nicolas Dumont, Miguel Ubeto, Jordy Pruneau, Julio Amores Palacios, Adrian Nunez, Jayson Rousseau...

La locomotive Carène

Après 100 kilomètres, à la sortie de Petit-Canal, le groupe de chasse est à 3'46", alors que le peloton des favoris est à presque 7 minutes. On sait que le Tour ne se gagne pas le premier jour, mais il peut se perdre ce jour là. 
Boris Carène prend alors son destin en main. Il prend sur lui de tracter tout le peloton, dans le but de recoller. Il finit par être relayé par Kéran Barolin, de l'UVN et le team Karukera Assainissement PDL. 
A l'avant, les deux hommes de tête sont finalement repris à Douville, au kilomètre 130 par le groupe Dumont. Le répit est de courte durée, puisque dans la traversée de Sainte-Anne, 5 garçons partent à la conquête du 1er maillot jaune du Tour : Julio Amores Palacios, Etienne Tortelier, Pierre Almeida, Zydrunas Savickas et Isaak Okubamarian. 

Amores Palacios, 1er maillot jaune du Tour

Pendant ce temps, le peloton réduit l'écart et reviennent sur le groupe de contre. A moins de 10 kilomètres de l'arrivée, une ultime chute, à Destrellan. 
Les 5 en tête, eux, filent vers la victoire. Mais, c'était sans compter sur l'envie de deux d'entre eux de jouer la gagne... C'est l'Espagnol du team Inteja, Julio Amores Palacios qui s'impose et endosse du même coup le 1er maillot jaune de cette 67ème édition. 

Les classements