#Tour1ere : Une épreuve annulée, mais le Tour continue !

Prologue : Pointe-à-Pitre/Pointe-à-Pitre
© Yasmina Yacou

Après plus d'une heure, la décision a été rendue : Boris Carène et Daniel Junon, exclus de la course pour mauvais comportement, sont réintégrés. Ils prendront le départ avec le reste du peloton, demain, pour la 1ère étape entre Pointe-à-Pitre et le Lamentin. 

Yasmina Yacou
Publié le

Coup de théâtre, en plein milieu du prologue, cet après-midi. Le collège des commissaires annonce que le prologue du 67ème Tour cycliste de Guadeloupe est annulé.
Une première dans l'Histoire du Tour, qui n'avait connu d'annulation, que pour de mauvaises conditions météorologiques. 

Tension au contrôle des vélos

Dès les premiers départs, certains coureurs se plaignent. Les uns après les autres, ou presque, ils sont renvoyés à leur voiture technique, pour apporter des modifications à leur vélo.
Le reglèment de l'UCI exige que les vélos, pour un contre-la-montre, respectent des dimensions précises. Or, ils sont plusieurs en infraction.
Respectant le règlement à la lettre, la présidente du collège des commissaires, Isabel Maria Fernandes, refuse qu'ils prennent le départ, sans les ajustements nécessaires. 
Des changements de dernière minute qui occasionnent le départ, en retard, pour certains et quelques mouvements d'humeur, chez d'autres. C'est le cas de Daniel Junon, du Gwada Bikers 118, qui discute ouvertement la décision de la commissaire internationale. Elle le met alors hors course. Il est donc exclu du Tour cycliste. 
Quelques minutes après, le même sort est réservé à Boris Carène (CCD), double vainqueur du Tour. 

Au point de contrôle, les esprits s'échauffent... Les coureurs, le public... La tension monte... La décision est donc prise d'annuler le prologue. 

Une réunion et une amende

C'est du jamais vu... La décision est irrévocable. Le collège des commissaires se réunit donc au siège du Comité régional de cyclisme afin de décider si la 1ère étape aura lieu... Les deux coureurs mis hors course sont également convoqués. 
Après plus d'une heure de réunion, le verdict tombe... Les coureurs sont autorisés à prendre le départ de la 1ère étape. Ils sont tout de même sanctionnés. 

Larry Lutin, meilleur temps provisoire

Pour la petite histoire, jusqu'à l'arrêt de l'épreuve, c'est Larry Lutin, du team Karukera Assainissement PDL, qui était en tête du classement provisoire. Il a parcouru les 2,100 kilomètres en 2'25"83. Un temps canon qui lui assurait, au mieux, le maillot jaune, ce soir, au pire, d'être bien placé au classement général.