Un test génétique comme cadeau : Est-ce vraiment un cadeau ?

Test adn
© Généalogie Génétique

Au lendemain de Noël c’est aussi l’heure de se pencher sur les cadeaux. Et cette année, il y a eu un présent qui n’est pas passé inaperçu. Vous avez sans doute entendu parler de ces tests ADN venus d’Amérique du Nord pour analyser votre patrimoine génétique.

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

Sur des sites de séquençage génétiques, vous pouvez désormais retrouver des promos à partir de 50 euros pour analyser votre patrimoine génétique et découvrir vos ancêtres et un peu plus que cela. 

Véronique Julia Outremer 1ère

 

Un test n'est pas un jeu


Précisément, les sites spécialisés mettent en garde contre ces "nouveaux loisirs : "Généalogie génétique" s'interroge ainsi : 

En opposition aux tests génétiques médicaux, les tests ADN à des fins de généalogie génétique sont assimilés à des tests récréatifs. Mais peut-on vraiment estimer que connaître ses données génétiques équivaut à un loisir comme un autre ? La connaissance de nos origines et de nos liens génétiques ne s’avère-t-elle pas fondamentale ? Serions-nous interdits de connaître les données renfermées dans notre code génétique ?


Les tests génétiques sont en effet sont strictement encadrés par la loi en France. En effet, comme le souligne "Généalogie génétique" :

Une des caractéristiques des tests génétiques à des fins généalogiques est de permettre de découvrir ses origines ethniques. Nous héritons potentiellement des gènes des 8 générations d’ancêtres nous précédant, soit 256 ancêtres. La majorité d’entre nous, en dehors des généalogistes chevronnés, ne connaissent que leurs grand parents et arrière grand parents tout au plus, soit un maximum de 8 ancêtres. Au-delà, bien des surprises peuvent survenir. 
Or en procédant à ces tests, le laboratoire génétique connaît aussi vos origines ethniques. Et la loi informatique et libertés est très claire sur le sujet : il est interdit d’établir des bases de données raciales. Pas de nuance sur le sujet. Un employeur ou une agence immobilière procédant à un fichage ethnique dans le but d’évincer des candidats jugés indésirables sur des préjugés racistes est assimilé à un laboratoire vous permettant de découvrir vos origines.

La génétique pour gérer les tics
© généalogie géntique

Des aspects positifs tout de même 


Si les tests génétiques sont encore marginaux en France, même si leur coût reste abordable (pas plus d’une centaine d’euros) puisqu'ils sont régis par la loi, aux États-Unis, toujours précurseur en nouvelles applications, l’utilisation du décryptage du génotype est déjà monnaie courante. De nombreux patients sont désormais en possession de ce génotype. Tout est statistique et les risques de développer une maladie sont calculés par rapport à une moyenne établie par la société qui prend en charge le décryptage de votre génome.
Pour établir cette analyse, vous pouvez soit faire pratiquer une prise de sang, soit simplement un prélèvement de salive qui servira pour analyser votre code. Mais, pour souligner à nouveau les mots de Véronique Julia, de tels tests peuvent devenir un cadeau empoisonné si on focalise sans fondement sur les résultats qu'ils apportent.
Cependant, de nombreuses personnes les ont déjà testés et sont tout à fait satisfaits des résultats obtenus grâce à ce code. Ils peuvent dorénavant gérer leur alimentation afin de prévenir certaines maladies et se soigner plus efficacement. Cette analyse est également valable pour celles et ceux qui partagent ce génome avec le patient, à savoir les ascendants ou les descendants. 
 

Pour aller plus loin et approfondir vos connaissances sur ces tests génétiques,
lire :
-  l'article publier par le site " généalogie génétique" intitulé : Les tests ADN ethniques sont-ils fiables ?
- L'article de France info : "J’ai testé pour vous le dépistage génétique de maladies"