Terre de Bas asphyxiée par les sargasses

sargasses autour du port de Terre de Bas 1
© E. Stimpfling

A Terre-de-Bas aux Saintes, les bateaux qui desservent l’île ne peuvent ni entrer, ni sortir de la baie, envahie de sargasses. La municipalité tente de déblayer l’entrée du port.

E. Stimpfling Publié le , mis à jour le

Une nouvelle vague de sargasses arrive sur nos côtes depuis quelques jours. Parmi les zones littorales les plus exposées à cette invasion d’algues brunes, il y a Capesterre-de-Marie-Galante, le sud de la Grande-Terre, c’est-à-dire les communes de la Riviera du Levant, mais aussi les Saintes. A Terre-de-Bas, les sargasses empêchent même les rotations des navettes assurant la desserte de l’île; les bateaux qui desservent l’île ne peuvent ni entrer, ni sortir de la baie, envahie de sargasses. La municipalité tente de déblayer l’entrée du port.

Les compagnies maritimes préfèrent suspendre leur rotation, Les nappes de  sargasses entrainent trop de risques pour les bateaux.