Stéphane Mélo poursuit sa grève de la faim

Th. Philippe Publié le , mis à jour le

Le transporteur de 51 ans est installé depuis le 17 septembre, devant l'hôtel de Région, à Basse-Terre. Il veut sensibiliser les élus sur les difficultés qu'il vit au quotidien, car, depuis la réorganisation du transport, il est considéré, avec son minibus de 9 places, comme un ''hors la loi''.
Ce matin, ses représentants, membres du Collectif  "Droit à la Vie" regroupant des associations, des syndicats, des organisations politiques, ont été reçus par le Directeur Général Administratif de la Région Guadeloupe. Une aide médicale a été demandée notamment afin de connaître l'état de santé de Stéphane MELO.