La semaine de sensibilisation au don d’organes est lancée

Don d'organe

« On Nouvo Souf pou la vi » le slogan de cette nouvelle campagne a pour but de sensibiliser les donneurs et leurs famille à ce geste qui peut sauver des vies.

Guadeloupe La 1ère Publié le

Il est souvent difficile de faire accepter le don d’organes. Cette année pour toucher, les organisateurs misent sur l’art, le théâtre ou encore le sport. Une évidence en Guadeloupe : le don d’organe est loin d’être une évidence pour les familles Avec un taux d’opposition aux alentours de 50% contre 33% à l’échelon national, la Guadeloupe est un département où le don d’organes n’est pas encore rentré dans la mentalité́.
Pourtant, dans ce même département, la prévalence de l’insuffisance rénale chronique terminale est deux fois plus élevée qu’en France métropolitaine.
On ne le sait pas mais, depuis la première transplantation rénale réalisée le 1er juin 2004 au CHU de Pointe-à-Pitre, 517 Antillo-Guyanais ont pu bénéficier d’une greffe rénale à la date du 25 septembre 2018.
Ce geste de solidarité et de générosité a permis aux receveurs de prendre un nouveau départ dans la vie dans la mesure où la dialyse demeure une thérapie lourde et contraignante.

Cette année, pour que la semaine de sensibilisation au don d'organe gagne en efficacité, L’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy (ARS) a souhaité fédérer l’ensemble des acteurs institutionnels (CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, Clinique Choisy) et associatifs (AUDRA, AFIM, association des jeunes médecins…) autour d’un programme de sensibilisation de la population guadeloupéenne qui fait appel à l’art et au sport comme vecteur d’information et de sensibilisation.

 

Le Programme :

Journée mondiale du don d’organes et de la greffe le 16 octobre :
o Inauguration de la fresque à l’aéroport Pôle Caraïbes, Terminal Régional à 20h30.
- 18 octobre 2018 : marche nocturne à Jarry en association avec la ville de Baie-Mahault de 19 à 20 heures.
- 19 octobre 2018 : colloque « Représentations de la mort dans la société guadeloupéenne » au Vélodrome Amédée DETRAUX à 18h30.
Modérateurs : Docteur Roland LAWSON, Madame Françoise CAZAUX-MOUTOU.
Invités : madame Hélène MIGEREL, madame le Docteur Christine BRIATTE, monsieur Dominique BIRAS, monsieur Franck Garain, Père DENECY, monsieur Elie SHITALOU, monsieur Fred NAVRER, monsieur Luqman Ahmad BAJWA.