La rentrée ne se passe pas dans de bonnes conditions à Saint-Martin, c’est le sentiment d’un collectif de Parents d’élèves et de plusieurs enseignants de l’île.
Un an après le passage de l’ouragan Irma qui a fait de gros dégâts, les conditions d’accueil sont jugées « catastrophiques » par ce collectif. Il y a des retards de livraison des travaux importants prévus au mois de juillet et d’août.
Hier, un collectif s’est rendu à la cité scolaire Robert Weinum à Grand Case pour constater l’installation des constructions modulaires.
Et depuis ce matin, le collectif est mobilisé devant l'Hôtel de la Collectivité. Ils veulent des engagements fermes et surtout défendre les intérêts de leurs enfants. Ils ont été reçus à la Collectivité mais n'ont pas eu les réponses attendues, pas plus qu'au rectorat où le représentant du recteur a refusé de décaler la rentrée.
Toutes les parties doivent se revoir vendredi. En attendant les parents du collectif ont décidé de garder leurs enfants chez eux.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Les enseignants, pour beaucoup, soutiennent le mouvement

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio