Naufrage de Saint-Martin : mise en examen du Capitaine

coucher de soleil en mer .jpeg
© catherine le pelletier

Il y a eu au moins 3 morts et 3 disparus le 30 juin au large de Saint-Martin. Une embarcation avait fait naufrage, à son bord, des clandestins Brésiliens et Dominicains. Le Capitaine et ses complices ont été mis en examen et écroués à Basse-Terre.

Catherine Le Pelletier
Publié le , mis à jour le

Terrible naufrage

Le naufrage est intervenu le 30 juin dernier. Une embarcation avait chaviré entre Saint-Martin et Anguilla, elle avait à son bord des clandestins qui faisaient route vers Porto-Rico. Les passagers, Brésiliens et Domicains, ont payé jusqu’à 16 000 euros pour la traversée. Celle-ci s’est révélée insécurisée, lorsque le bateau a chaviré dans la nuit.


4 interpellations

Le Capitaine du bateau est un récidiviste, il a déjà été condamné pour des faits similaires. Il a avoué avoir organisé la traversée fatale. Lorsque le drame est arrivé, il a pris la fuite et a gagné le rivage où il s’est caché. Il est désormais sous le coup d’une information judiciaire, pour « mise en danger d’autrui, aide à l’entrée ou au séjour irrégulier d’étrangers en France en bande organisée, homicides involontaires par manquement manifestement délibéré et non assistance à personne en péril ». Il encoure, avec ses 3 complices, jusqu’à 10 ans de prison.