La justice a repris pied à Saint-Martin

O. Lancien Publié le

C’est ce qu’a assuré le procureur de la République de Basse-Terre, dont dépendent les Îles du Nord. Samuel Filniez est parti depuis plusieurs jours à Marigot pour remettre en ordre de marche le fonctionnement de la justice pénale dans ces deux îles touchées par le passage de l’ouragan Irma. L’action pénale est de nouveau opérationnelle. Le parquet fonctionne et à partir de ce mercredi matin, 8h, trois nouvelles adresses permettront aux Saint-Martinois de déposer plainte pour des infractions ou délits pénaux. Un pool d’instruction et des officiers de police judiciaire sont également opérationnels. La réponse pénale peut être faite, et il n’y aura pas de délits impunis, notamment pour les pillages qui ont eu lieu. Mais attention, affirme le procureur de la République, il y a aussi de nombreuses rumeurs qu’il faut combattre