La Route du Rhum, un important poumon économique pour le chantier naval Forbin

Chantier naval Forbin
© E. Gire

Cette 11ème édition de la Route du Rhum engendre un regain d'intérêt pour la mer. Depuis 1953 les chantiers Forbin perpétuent le savoir-faire de la Guadeloupe en matière de construction navale. Ils ont su également s'adapter aux opportunités économiques qu'offre une telle course 
 

E. Cintas, E. Gire et B. Jean-Baptiste  Publié le , mis à jour le

Quand on s'appelle Forbin, on a presque toujours un rapport avec la mer et plus particulièrement, avec le chantier Naval. A sa tête aujourd'hui, Marc Forbin poursuit une tradition qu'avant lui, son père avait héritée de son grand-Père.
Mais avec le temps, le chantier naval Forbin a su amorcer sa grande révolution pour prendre en compte toutes les commandes qui peuvent lui être adressées.
Et la Guadeloupe s'étant résolument tournée vers la mer, les compétitions de voile traditionnelle ont multiplié l'intérêt pour de telles embarcations. Et quand vient une année de Route du Rhum, c'est comme un appel d'air pour le désir des clients qui viendront ensuite passer commande aux différents chantiers navals. Et, en la matière, le chantier Forbin se fait un devoir de répondre à toutes les demandes.